Annie Richard,

Universitaire et écrivaine, spécialiste de l’œuvre de Gisèle Prassinos.


 Romancières contemporaines françaises

- Notices Dictionnaire littéraire des femmes de langue française (dir. Madeleine Cottenet-Hage et Christiane Mackward, Khartala 1997) ;

- Colloques : Université de Maryland, « Année 1990 : romans féminins et sensibilités littéraires », dans Regard sur la France des années 1980, Amna libri, 1994.

Université de Chapel Hill, North Carolina, « Change and resistance at the end of the millenium in 20th century » mars 1999, sur l'oeuvre romanesque de Nelly Kaplan.

Œuvre de Gisèle Prassinos

- Thèse en littérature française, sous la direction de Jean Milly, Université de Paris III, Sorbonne Nouvelle, 1980 « Le discours féminin dans Le grand Repas de Gisèle Prassinos ».

- Conférences -entretiens avec l’auteur aux facultés universitaires de Bruxelles et Namur en 1994.

- Dossier spécial consacré à Gisèle Prassinos dans la revue Desmos d'octobre 2000..

- Postface pour la réédition du Visage effleuré de peine, Editions Le Cardinal, 2000.

- Notice « Gisèle Prassinos » dans le Dictionnaire de Poésie de Baudelaire à nos jours, sous la direction de Michel Jarrety, Paris, P.U.F, 2001.


- Articles :

Revues: Littérature, médecine et société n°12 ;

Europe, janvier 1994 ;

Lunes n°5, octobre 1998 ;

Remue-Méninges n°24, 2001. 

Desmos, octobre 2000, numéros spécial consacré à Gisèle Prassinos

Revue de philologie, Université de Belgrade, n°37, 2010

Mélusine, Lausanne, L'Âge d'Homme" N° XX, N° XVI, 1997,"Le grand repas, roman surréaliste"

N°XXXIII « L’Autoreprésentation féminine » direction avec Georgiana Colvile et la collaboration d’Henri Behar.

 

Séminaire du Centre de recherches sur le surréalisme, Sorbonne nouvelle « L’entrée en surréalisme à l’épreuve de la photographie » in L’entrée en surréalisme, Phénix Editions, 2004.


Colloques du Centre culturel international de Cerisy la Salle, à propos des tentures de Gisèle Prassinos : «  Les avatars de Salomé », août 1997 pour « La part du féminin dans le surréalisme » ( actes publiés dans La femme s’entête, Paris, Lachenal et Ritter, 1998) et « La légende dorée de Gisèle Prassinos » pour « Merveilleux et surréalisme », août 1999 ( actes publiés dans Mélusine, n° XX, L'âge d'homme, 2000 ).


Colloque « Genres et avant-gardes », Paris XIII, janvier 2011« L’allégorie de la femme-enfant comme aporie du discours surréaliste », actes publiés L’Harmattan, 2012.

- Expositions :

Auteure du Monde suspendu de Gisèle Prassinos, H.B. Editions, 1997, commissaire de l’exposition du même titre organisée, d’après le livre, à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris ( mars-mai 1998) et programmée à la Maison française de Washington, du 3 juin 2001 au 29 juin 2001.

Exposition de tentures à l’abbaye de Hambye à l’occasion du colloque « Merveilleux et surréalisme », août 1999.

Exposition à la Maison de la Grèce à Paris « Les Tentures » 26 mai-8 juin 2003.

- Livres :

Le Monde suspendu de Gisèle Prassinos, H.B. Editions, 1997,

La Bible surréaliste de Gisèle Prassinos : les tentures bibliques commentées par Annie Richard, Belgique, Editions Mols, 2004.


Autofiction féminine contemporaine.

- Colloques : 

 

« La famille autofictive de Sophie Calle » in Actes du colloque « Affaires de famille », 2004, Université de Durham, Angleterre, dans Affaires de famille, Amsterdam, Rodopi, 2006 ;

 « Plagiat psychique », colloque « L’autofiction », Cerisy la Salle, juillet 2008 dans Autofiction(s), http://presses.univ-lyon2.fr


Le Féminin

- Articles :

« L’espace intérieur du sujet féminin » (Entretien avec Camille Laurens et Diana Quinby. ») in  Revue des Lettres et de Traduction ,  Dossier Femmes/ Espaces, Université Saint-Esprit, Liban, Kaslik, n°11, 2005.

 

« L’ordre phallique partagé » Revue des lettres et de traduction, Université Saint-Esprit, Kaslik-Liban, n°12, 2006.

« La transmission symbolique mère-fille ». colloque « La condition humaine dans la littérature française et francophone», Université d’Opole, Pologne, mai 2010, actes publiés,

 « Une lecture féministe : la Loi de la Mère dans « Cendres et Sang » de Fanny Ardant in « Revue de Philologie », Université de Belgrade, n°37, 2010.

« Les Mères et la Loi » colloque « Les Mères et l’Autorité,. Mythes et réalités», Presses Universitaires de Bordeaux, 2013.

« La peau des tableaux chez trois artistes surréalistes : Gisèle Prassinos, Bona et Dorothea Tanning » in Mélusine, « L’autoreprésentation féminine »n° XXXIII dirigé avec Georgiana Colvile et la collaboration de Henri Behar, 2013.

« L’imaginaire du vide chez deux artistes contemporaines : Diana Quinby et Myriam Bat Yosef », colloque « Littérature et psychanalyse », dir. Robert Silhol, 2013, à paraître in Gradiva ( http://ufr-anglais.univ-paris7.fr/GRADIVA).

" Revue des Lettres et de traduction ", Université de Saint-Esprit, Kaslik-Liban, membre du comité scientifique.

Livres 

- Sur l’œuvre de Gisèle Prassinos

- Livres d’artiste avec le peintre Claude Meurisset :

- Khatag, Paris, ed. Eoliennes, 1997 

- Femmes du Liban, Paris, ed. A Stella Mattotina, 2006.

- L’autofiction et les femmes : un chemin vers l ‘altruisme ? L’Harmattan, 2013.



Présidente de « Femmes-Monde »

Association qui organise un « Café des femmes » à La Coupole,

104 Bd du Montparnasse à Paris,

le 3ème dimanche du mois d’octobre à juin.




E-mail :a.m.richard@orange.fr

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player